Comment et Quand Faire un Dextro ?

dextro-definition-dextro-normal-dextro-glycemie-dextro-appareil-dextro-insuline-glucometre-lecteur-de-glycemie-dextro-medecine-dextro-medical-definition

Vous avez peut-être déjà entendu parler de dextro sans savoir exactement ce que cela signifiait… Alors tout simplement, le dextro est une évaluation immédiate de votre taux de sucre dans le sang. C’est une petite piqûre au bout du doigt qui va vous permettre de connaître votre glycémie en temps réel, afin de vérifier si votre taux de sucre n’est ni trop bas (hypoglycémie) ni trop haut (hyperglycémie). Les personnes ayant généralement besoin de faire des dextros sont les patients qui présentent un diabète de type 1 (diabète insulinodépendant), un diabète de type 2 nécessitant un traitement par insuline ou des sulfamides hypoglycémiants ou enfin les femmes enceintes atteintes d’un diabète gestationnel.

Qu’est ce qu’un dextro?

Définition

Une personne diabétique a besoin de connaitre son taux de sucre de manière immédiate pour différentes raisons: pour déceler une hypoglycémie par exemple s’il présente des symptômes, ou pour adapter son traitement (doses d’insuline) en fonction de la glycémie.

Ce dextro, appelé aussi hemoglucotest ou glycémie capillaire, est donc un reflet en temps réel de la concentration de sucre dans le sang. Il s’agit d’une simple petite piqûre au bout d’un doigt qui permet de récolter une goutte de sang qui sera appliqué sur une bandelette insérée dans un lecteur de glycémie. Le sang va monter par capillarité sur la bandelette et le résultat de votre glycémie capillaire apparaît en quelques secondes. Le résultat peut être donné en mmol/L ou en G/L. Il vous permettra donc de réagir immédiatement en fonction de la nature du diagnostic.

  • Soit vous êtes en hypoglycémie et vous allez devoir vous resucrer (Voir protocole)
  • Soit vous êtes en hyperglycémie, c’est-à-dire que votre taux de sucre dépasse les limites autorisées et vous adapterez votre traitement en fonction du protocole d’insuline que vous avez (si vous avez un traitement)
  • Vous êtes dans les normes et vous continuez votre traitement comme d’habitude

Valeurs de glycémie

La glycémie normale à jeûn chez l’adulte se situe entre 0,8 et 1,10 G/L.

Entre 1,10 et 1,26 G/L à jeûn, c’est le stade de prédiabète.

Et au-delà de 1,26G/L à jeûn, le diagnostic de diabète est posé.

Le seuil d’hypoglycémie est fixé à 0,5 G/L chez les personnes non diabétiques et à 0,7 G/L chez les diabétiques.

Les objectifs peuvent varier ensuite en fonction de l’âge, de l’état général de la personne et de la présence ou non d’un diabète.

L’objectif sera entre 0,9 et 1,26 G/L chez une personne âgée non diabétique ou chez un personne âgée diabétique en bonne santé. L’objectif sera entre 1,26 et 1,60 G/L  chez une personne âgée diabétique fragile polypathologique.

Dans le diabète gestationnel chez la femme enceinte, le taux de sucre doit être < 0,9 G/L à jeûn et <1,20 G/L deux heures après le début du repas.

 

La glycémie varie en fonction de différents paramètres:

  • Vos apports alimentaires: plus vous apportez des glucides et plus l’index glycémique des aliments que vous ingérez est haut, plus vous aurez une glycémie haute
  • Les dépenses énergétiques que vous faites, comme par exemple l’activité physique: plus vous dépensez, plus votre glycémie sera basse
  • Les hormones: l’insuline et le glucagon sont les principales hormones qui régulent le taux de sucre. L’insuline permet de le faire baisser et de faire les réserves au niveau du foie, des muscles et au niveau de la graisse. Le glucagon permet de faire remonter le taux de sucre.

 

Outils pour faire un dextro

Voici les éléments nécessaires pour faire un dextro:

  • Un lecteur de glycémie ou glucomètre: c’est un petit appareil portatif, léger, qui permet d’insérer les bandelettes
  • Les bandelettes: elles s’insèrent dans le glucomètre et permettent de récolter la goutte de sang prélevée au bout d’un doigt
  • L’autopiqueur: c’est le stylo qui permet de vous piquer le bout du doigt
  • Les lancettes: ce sont les toutes petites aiguilles qui s’insèrent dans le stylo autopiqueur pour vous piquer le bout du doigt. Elles sont à usage unique et le mécanisme pour piquer est automatique

Tout le matériel est pris en charge à 100% par la CPAM chez les personnes diabétiques.

À noter qu’il existe un glucomètre « non invasif » (FreeStyle Libre) qui utilise un capteur sur la peau qui permet de mesurer votre glycémie dans le liquide interstitiel. Grâce à la technologie Flash, ce capteur peut être scanné par un lecteur (même à travers les vêtements) qui vous donne la valeur de votre glycémie, la tendance actuelle (augmentation ou diminution de votre glycémie) et l’historique des 8 dernières heures. Cet appareil est destiné aux diabétiques de type 1 (> 4 ans)  et 2 sous insulinothérapie (pompe externe ou avec au moins 3 injections d’insuline par jour) et pratiquant une autosurveillance glycémique pluriquotidienne (plus de 3 dextros par jour).

Vous trouverez plus d’informations sur ce dispositif sur le site de la CPAM.

Comment faire un dextro?

Faire un dextro peut faire peur initialement car on ne connait pas ce geste, mais lorsque vous l’aurez fait une fois, rien de plus simple. Voici simplement quelques règles à savoir:

  • Vous n’avez pas besoin de désinfecter vos doigts avant de piquer. Par contre vos mains doivent être propres et donc un lavage simple à l’eau et au savon doit être fait systématiquement avant tout dextro
  • Vos doigts doivent être bien secs
  • Massez le bout du doigt à piquer pour stimuler la circulation
  • Piquez sur les faces latérales des dernières phalanges, c’est-à-dire sur les côtés des bouts des doigts. Ces parties sont moins innervées et moins épaisses que les coussinets centraux
  • Évitez de piquer le pouce et l’index pour éviter toute perte de sensibilité au niveau de ces deux doigts. Piquez donc sur le majeur, l’annulaire et l’auriculaire
  • Changez de doigt à chaque fois
  • Adaptez la « force de piquage » sur votre stylo autopiqueur en fonction de « l’épaisseur » de votre peau
  • N’appuyez pas trop fort avec votre stylo autopiqueur, cela ne changera rien
  • Après chaque dextro, changez bien la lancette en tournant la mollette adaptée (jusqu’à 6: il y a 6 lancettes par bloc, donc il faudra changer le bloc au bout de 6 dextros)
  • Entraînez-vous à faire des dextros de la main droite et de la main gauche
  • Comprimez quelques instants sur le point de piqûre jusqu’à ce que le saignement s’arrête. vous comprimerez d’autant plus longtemps si vous avez un traitement anticoagulant par exemple
  • Notez votre résultat sur votre carnet de glycémie avec la date et l’heure
  • Lorsque vous changez vos lancettes, jetez-les dans un collecteur adapté (DASRI: boîte jaune) car ces lancettes ont été en contact avec du sang et elles ne doivent pas être jetées dans les poubelles « normales ». Ces containers sont fournis gratuitement par les pharmacies qui les récupèrent lorsqu’ils sont pleins.

Voici une vidéo explicative pour faire un dextro avec un lecteur et un stylo autopiqueur Accu-Chek:

 

Comment lire le résultat?

Le résultat sur le glucomètre vous sera donné soit en mmol/L soit en G/L. C’est simplement une question de réglages. Une fois l’unité choisie, gardez la même unité, ce sera plus simple pour vous. Généralement, c’est en G/L.

Par exemple, si votre glucomètre affiche 0,82 G/L, c’est que vous avez un taux de sucre de 0,82 grammes par litre.

Si votre lecteur affiche 6,62 mmol/L, c’est que vous avez une glycémie à 6,62 mmol par litre, soit 1,20 gramme par litre.

Sur les lecteurs de glycémie récents, vous pouvez retrouver vos résultats précédents au cas où vous ayez oublié de les noter.

Quand faire un dextro?

Si vous avez un diabète, voici les moments où les dextros sont utiles:

  • À jeûn le matin, c’est-à-dure minimum 8 heures après le dernier repas. Le taux à ne pas dépasser dépendra de votre diabète et sera donné par votre médecin traitant, endocrinologue ou gynécologue (ou sage femme) dans le cas d’un diabète gestationnel. Si votre dextro est supérieur à la cible, il faudra majorer les règles hygiénodiététiques, ou instaurer un traitement si nécessaire, ou encore adapter les doses de votre traitement selon un protocole donné par votre médecin
  • Juste avant le repas, c’est la glycémie préprandiale: elle permet d’adapter les doses d’insuline rapides à donner à chaque repas
  • 2 heures après les repas: ce dextro permet d’évaluer, notamment en cas de diabète gestationnel par exemple, le retentissement biologique en fonction des apports de glucides. Cela permettra d’adapter pour les prochains repas la quantité d’apports glucidiques optimale
  • Juste avant le coucher: cela permet de vérifier que votre taux de sucre ne soit pas trop bas pour éviter une hypoglycémie au milieu de la nuit

Conclusion

Réaliser un dextro n’est pas si compliqué une fois que vous y êtes habitués. C’est un geste rapide, simple et essentiel pour vérifier l’absence d’hypoglycémie et adapter votre traitement au besoin. En tant que diabétique, votre petite trousse avec le lecteur, le stylo, les lancettes et les bandelettes doit toujours être sur vous lorsque vous vous déplacez pour pouvoir faire un dextro au cas où. Et n’oubliez pas d’avoir toujours de quoi vous resucrer, cela peut vous sauver la vie!

 

 

Maud Geesen
Maud Geesen

Médecin généraliste de formation, diplômée de médecine manuelle (ostéopathie), je souhaite que vous ayez toutes les clés en main pour appréhender votre santé

À lire aussi