Une Mauvaise Posture et mal au dos: Que Faire?

Nous avons tous de plus en plus de problèmes de posture. Que ce soit lié à notre position au travail, au travail en lui même ou à bien d’autres causes, il y a de plus en plus de personnes qui souffrent de mal de dos (rachis). Environ 70% de la population souffre de lombalgies (bas du dos), cervicalgies (cou) ou dorsalgies (moins fréquent).

La posture

La posture est un juste équilibre. L’homme s’est verticalisé avec le temps et la colonne vertébrale a développé des courbures pour s’adapter aux besoins de l’être humain en terme d’équilibre. La priorité pour l’homme est d’avoir les yeux devant pour avoir un regard horizontal. En se verticalisant, il a crée un courbure cervicale pour relever la tête pour bien voir devant lui, une courbure dorsale et lombaire pour maintenir un bon équilibre vertical, centré sur notre centre de gravité. Le contrôle de la posture est permanent.

Mais la posture n’est pas juste un simple équilibre au niveau de la colonne. L’équilibre postural est une adaptation posturale réflexe en temps réel en réponse à des informations nerveuses périphériques. Ces informations viennent soit des organes sensoriels, soit des organes autres, comme la peau, les muscles profonds et les articulations. Ces informations renseignent sur la position de notre corps dans l’espace, en lien avec l’extérieur. Mais aussi sur la position à l’intérieur de notre corps, c’est la proprioception.

Deux éléments importants entrent en compte dans la chaîne posturale. L’appui de vos pieds et vos yeux: les deux extrémités de la chaîne. Si vous avez un déséquilibre à l’un de ses niveaux, vous pouvez avoir un retentissement au niveau postural et à long terme des douleurs au niveau de la colonne en lien avec un redressement inadapté de votre corps.

Les pieds

Un élément important

Situés tout en bas de la chaîne posturale, ils sont un élément majeur de la posture et de l’équilibre. Ensemble d’articulations extrêmement complexe, le pied permet la marche et la propulsion ainsi que l’adaptation aux mouvements pour maintenir une posture verticale. Nous savons également qu’il n’est pas tout seul dans son coin ce pied. Il est relié à des chaînes musculaires et articulaires du membre inférieur qui remontent encore beaucoup plus haut. Donc une malposition ou déformation plantaire aura une répercussion plus haute. Ces phénomènes ont bien été documentés.

De plus, le pied est très riche, comme les yeux, en capteurs neurologiques. D’ailleurs, la peau et le système nerveux viennent de la même origine embryologique (ectoblaste), c’est intéressant. Les pieds vont délivrer des informations permanentes sur votre posture grâce à ses nombreuses terminaisons nerveuses. Et votre cerveau va réagir en fonction de ces informations. Son objectif est de vous maintenir en position d’équilibre vertical et pour cela il mettra en jeu certaines chaînes neuro-musculaires pour rétablir cet équilibre.

 

hallux-valgus-operation-hallux-valgus-orthese-hallux-valgus-traitement-hallux-valgus-hallux-valgus-inflammation-hallux-valgus-exercices-hallux-valgus-hommes-hallux-rigidus-hallux-varus-quintus-varus-pied-plat-pied-varus-pied-creux-exercices-posturologue-remboursement-posturologue-podologue

Exemple

Voici un exemple très concret, un peu extrême et très schématique, mais bien parlant pour mieux comprendre. Si vous avec une jambe bien plus courte que l’autre, vos pieds enverront des informations différentes selon le côté. Le côté le plus long enverra beaucoup d’informations avec un appui plus prononcé. Et l’autre côté moins d’informations, car moins d’appui de ce côté-là. Votre cerveau ayant connaissance de cela, va essayer de rétablir votre équilibre pour compenser la bascule du bassin. En découlera une bascule du tronc avec une scoliose fonctionnelle au niveau lombaire (convexité du côté le plus court) pour retrouver une juste équilibre. Mais au fil du temps avoir le tronc de travers va vous créer des douleurs dans différentes parties du corps (genou, hanches, dos).

Votre corps va spontanément toujours rétablir l’équilibre en premier, même si cela doit vous créer des lésions et douleurs dans un second temps avec des perturbations dans les muscles du corps. Il est donc fondamental de corriger le plus tôt possible un dysfonctionnement au niveau des appuis plantaires pour éviter des douleurs plus tard.

L’examen clinique des pieds peut se faire dans un premier temps par votre médecin traitant et ensuite plus spécifiquement par un podologue avec un bilan postural. La prise en charge peut être faite par des semelles orthopédiques mais aussi avec une rééducation et une réadaptation au niveau musculaire pour rééquilibrer le tonus musculaire.

Donc de bons appuis sur vos pieds, c’est une bonne posture et moins de douleurs!

Les yeux

Situé en haut de la chaîne posturale, ils sont indispensables pour envoyer l’information au cerveau de ce que vous voyez afin qu’il puisse adapter votre posture à l’environnement extérieur. C’est en fait bien plus complexe que cela, car les yeux sont associés à l’organe de l’équilibre (au niveau vestibulaire) qui envoie également des informations pour que le cerveau puisse avoir une idée 3D de notre position. Il s’adapte donc au niveau dynamique à toutes ces informations sensorielles.

Au niveau de l’oeil, c’est premièrement la rétine qui joue un rôle majeur dans la transmission d’informations pour l’équilibre. Son rôle est bien connu depuis longtemps.

 

esotropie-exotropie-ceinture-lombaire-chauffante-ceinture-lombaire-decathlon-ceinture-lombaire-thuasne-ceinture-lombaire-musculation-ceinture-lombaire-sciatique-bilan-postural-convergence-yeux-cervicales-

 

Deuxièmement, les nombreux capteurs au niveau des muscles autour des yeux sont aussi très importants. En effet, l’œil est entouré de 6 muscles oculomoteurs, qui permettent donc la mobilisation du globe oculaire. Parfois ces muscles peuvent avoir un tonus plus ou moins important et il peut exister une asymétrie au niveau d’un oeil. Cette asymétrie est captée par les récepteurs proprioceptifs. Et une asymétrie musculaire à ce niveau engendre des troubles posturaux en réponse ce déséquilibre oculaire. Ce fait est aussi bien connu et documenté en posturologie.

Donc non seulement l’oeil envoie des informations extérieures pour adapter notre position mais aussi des informations internes qui peuvent engendrer des problèmes de posture.

Il est donc important de vérifier que vous n’ayez pas d’asymétrie au niveau oculaire si vous avez mal au dos. Si c’est le cas, une rééducation orthoptique sera préconisée avec un renforcement musculaire adapté.

Conclusion

L’ensemble de toutes ces informations, des yeux et des pieds, permettent à votre corps de s’adapter en terme de posture. Mais, si au début ce sont de simples dysfonctionnements, au fil du temps, vous pouvez développer des douleurs si rien n’est corrigé, en lien avec des postures adaptatives inadéquates et compensatrices. Donc si vous avez mal au dos, vérifiez vos pieds et vos yeux! C’est une première chose! La prise en charge des douleurs de dos est bien plus complexe que cela, mais ce sont des informations à ne pas négliger. Cette prise en charge sera pluridisciplinaire et différents professionnels de santé entrent en jeu. Le médecin traitant bien sûr, le kiné, le podologue ou posturologue, et un spécialiste si besoin.