Trop de Sel dans Votre Alimentation: Quels sont les Risques?

Le sel

Connu depuis quelques milliards d’années, le sel était utilisé auparavant pour d’autres raisons qu’un simple condiment comme aujourd’hui. Anciennement appelé l’or blanc, il a été une monnaie d’échange, a favorisé le développement de grandes régions ou empires, et a permis une conservation des aliments pendant des siècles avant l’invention du réfrigérateur. Il permettait de réduire la contamination des aliments par les microorganismes en favorisant une déshydratation. De plus, par simple observation de la Nature, les animaux vont spontanément lécher les terres riches en sel. Les humains en ont déduit qu’ils en avaient eux aussi probablement besoin au niveau physiologique. Et c’est vrai, mais plus précisément, c’est le besoin en sodium qui est important pour notre santé. Et le sel contient du sodium (40%) et du chlore (60%).

Petit historique

La première trace d’utilisation du sel remonte aux Romains. Ils furent les premiers à comprendre la valeur du sel en terme économique et politique. La détention de sel était une richesse incroyable permettant le développement de l’empire et des routes pour transporter cet or blanc à travers le monde. La première route d’ailleurs faite à Rome fut la Via Salaria, ou route du Sel. Ils l’utilisaient aussi comme monnaie pour payer leur armée, d’où l’origine du mot « salaire » qui vient de « salarium », signifiant la portion de sel.

Le sel a été fabriqué il y a quelques milliards d’années. Le sodium présent dans la croûte terrestre s’est lié au chlore au moment de l’activité volcanique intense de notre planète Terre. Les océans se sont à cette époque enrichis en Chlorure de Sodium (NaCl).

Puis progressivement, les utilisations du sel ont évolué. Au-delà de notre besoin physiologique en sel, il est actuellement utilisé comme rehausseur de goût, comme moyen de conservation, pour déneiger les routes en hiver. Il peut aussi être utilisé dans de nombreux processus chimiques, comme dans la saponification par exemple ou encore dans la teinture des tissus.

Le sel aujourd’hui

Le sel est donc plus exactement du Chlorure de Sodium ou NaCl (Na+ = sodium et Cl- = Chlore). En terme de proportion, le sel contient 40% de sodium et 60% de Chlore.

Donc par exemple 1g de sel = 400 mg de sodium.

Le sodium fait partie des électrolytes indispensables au fonctionnement cellulaire, au même titre que le potassium ou le calcium.

Nos besoins en sodium au niveau du corps humain sont de 2g par jour en moyenne. Or  notre consommation moyenne est d’environ 10g par jour!!! Donc beaucoup trop.

consommation-de-sel-par-pays-taux-de-sel-dans-les-aliments-comment-limiter-sa-consommation-de-sel-quantite-de-sel-dans-le-pain-besoins-journaliers-en-sodium-limiter-le-sel-alimentation-comment-reduire-le-sel-dans-l-alimentation-

Sa provenance

Ces 10 g de sel proviennent:

  • Des aliments naturels: ils contiennent une petite quantité de sel, qui représente moins de 2g par jour.
  • Des aliments préparés contenant du sel pour leur fabrication ou leur conservation: cela représente environ 4g. Donc plus vous mangez des plats préparés plus vous avez un apport en sel important. Les apports importants se trouvent dans les conserves, plats cuisinés, fromages, charcuterie et le pain ou biscottes.
  • Du sel de table que vous rajoutez: cet apport varie en fonction de si vous avez la main lourde ou pas. Mais en moyenne, les français salent beaucoup et cela représente environ 4g par jour.

Son rôle

Le sodium a un rôle majeur dans le bon fonctionnement de votre corps et rentre en jeu dans de nombreux fonctionnement. Il permet de réguler entre autre le volume sanguin, joue un rôle dans le fonctionnement rénal, dans la transmission de l’influx nerveux, ou encore dans le fonctionnement de vos muscles. Il est éliminé soit au niveau rénal (urines) soit au niveau cutané (sueur).

Lorsque le taux sanguin de sodium est trop bas dans votre corps, vous avez une hyponatrémie. Et inversement, lorsque le taux est élevé, vous avez une hypernatrémie.

Ses conséquences

Un apport trop élevé en sel est corrélé à une augmentation de:

  • Pression artérielle
  • Maladies cardiaques
  • Maladies cardiovasculaires (Accident Vasculaire Cérébral, Infarctus du myocarde))
  • Cancer de l’estomac
  • Pourrait favoriser l’ostéoporose et donc augmenter le risque de fracture osseuse
  • Pourrait favoriser l’autoimmunité et donc le développement de maladies auto-immunes

Certaines études ont montré clairement une augmentation du cancer de l’estomac en lien avec une alimentation salée et inversement. Il a été observé une diminution de ce cancer chez des personnes diminuant leur apports en sel.

Par ailleurs, des études ont montré que l’apport en sel pourrait activer la fabrication de protéines procancéreuses par Helicobacter Pylori. Cette bactérie est présente au niveau de l’estomac chez quasiment la moitié de la population. Elle n’est pas toujours symptomatique, mais elle peut favoriser une inflammation de l’estomac et donc à long terme un cancer de l’estomac.

Cela pourrait être contre-carré par un apport suffisant en fruits et légumes riche en vitamine C et en composés phytochimiques. Ils diminueraient soit la quantité d’Hélicobacter pylori, soit le stress oxydatif crée par cette dernière

sodium-recommande-par-jour-truc-pour-diminuer-le-sel-sel-et-sodium-consommation-sel-france-sodium-aliments-les-plus-riches-en-sodium-aliment-pauvre-en-sel-sodium-alimentation-aliment-pauvre-en-sel-sel-cache-fromage-peu-de-sel-aliment-naturel-riche-en-sodium

Comment réduire votre consommation de sel?

Réduire votre consommation vous permettra de diminuer vos risques de développer de l’hypertension artérielle, des maladies cardio-vasculaires, ou un cancer de l’estomac.

Conseils

Les moyens sont simples:

  • Ne resaler pas systématiquement ce que vous mangez
  • Limitez au maximum les plats tout préparés qui contiennent trop de sel et de nombreux additifs toxiques
  • Cuisinez vous-même sans trop saler et favoriser les fruits et légumes.
  • Mangez au maximum ces fruits et légumes crus pour éviter de détruire à la cuisson les vitamines, enzymes et composés phytochimiques.
  • Évitez de manger trop de pain, de biscottes, de charcuterie, de fromage
  • Limitez les jus de légumes du commerce, comme le jus de tomate par exemple et les eaux gazeuses, principalement l’eau de Vichy. Les eaux gazeuses naturellement sans NaCl sont les eaux Perrier et Salvetat.

Aliments à éviter

Voici une liste globale des aliments à éviter au maximum

Le sel (de base, de celeri ou de guérande), les sauces toutes faites du commerce (mayonnaise, ketchup, sauce soja….), les concentrés de tomates en conserve, les jus de légumes du commerce, les soupes toutes préparées, l’eau de Vichy, le beurre salé, le fromage en quantité excessive, le lard, les charcuteries, les viandes en conserve, surgelées, le jambon, les pommes de terres préparées dans le commerce, les quenelles, raviolis, le pain, les biscottes, les viennoiseries, la choucroute, les conserves en général, les apéritifs (cacahuètes, pistaches, chips…), les médicaments effervescents, la levure chimique et le bicarbonate de soude.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site suivant.

Régimes sans sel

Certaines pathologies nécessitent un régime sans sel strict.

C’est le cas par exemple de l’insuffisance cardiaque, de l’insuffisance rénale ou de patients sous corticothérapie.

D’une manière moins stricte, pour les personnes hypertendues ou ayant des facteurs de risque cardio-vasculaires, il est vivement recommandé de diminuer votre apport en sel.

Conclusion

Votre santé dépend directement de votre hygiène alimentaire. Notre alimentation est beaucoup trop salée. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que 2,5 millions de décès pourraient être évités dans le monde si nos apports en sel étaient ramenés au niveau recommandé. Les facteurs de risque liés au sel ne sont plus à démontrer. Il est important de prendre conscience de la surdose en sel que nous infligeons à notre corps et des risques auxquels nous nous exposons. Manger moins n’est qu’une question d’habitude. Diminuez progressivement votre sel et vous améliorerez votre santé tranquillement mais sûrement.