renforcer-systeme-immunitaire-plantes-aliments-pour-renforcer-systeme-immunitaire-medicaments-pour-renforcer-systeme-immunitaire-renforcer-systeme-immunitaire-huiles-essentielles-renfocer-systeme-immunitaire-covid-jus-pour-renforcer-le-systeme-immunitaire-renforcer-defenses-immunitaires-homeopathie-

Covid-19: Les Recommandations pour Renforcer son Système Immunitaire

Un an après le début de l’épidémie de Covid-19, le corps médical a pu prendre du recul et analyser la situation. Nous ne pouvons pas prédire de son évolution, mais un certain nombre de mesures préventives et thérapeutiques ont pu voir le jour grâce au travail acharné de médecins. Nous ne parlerons pas dans cet article des moyens thérapeutiques contre le Covid-19, c’est-à-dire des traitements qui soignent lorsque la maladie est présente. Attardons-nous sur les moyens préventifs recommandés pour renforcer son système immunitaire. En effet, c’est notre système immunitaire qui est en première ligne lors de toute agression dans notre corps, que ce soit un virus ou une bactérie. Notre immunité doit donc être au meilleur de sa forme pour combattre les organismes étrangers. Si vous avez une immunité faible, vous êtes plus fragile et donc plus à risque de développer la maladie. Renforcer votre système immunitaire vous permettra donc de diminuer les probabilités de développer la maladie.

Généralités

Il est important dans ce contexte de crise sanitaire et de peur généralisée de remettre les choses dans leur contexte et de rappeler que cette infection virale COVID-19 peut avoir des complications graves chez les personnes à risque, ce qui concerne une faible partie de la population. Ce sont essentiellement les personnes âgées ou les personnes ayant des comorbidités. La majorité des personnes s’en sort plutôt bien et cette infection Covid-19 fait moins de dégâts que d’autres maladies, comme par exemple la grippe en 2017 qui fut importante.

Les choses étant remises dans leur contexte, il est important de prendre soin de vous afin d’avoir de bonnes défenses immunitaires. Il est recommandé, entre autre par la cellule Stratégie Thérapeutique du Collectif  Covid-19″Laissons les médecins prescrire » différentes options préventives que je vais vous décrire dans cet article.

La prévention repose sur les grands principes suivants:

  • Un lavage régulier pluriquotidien des mains et une application de gel hydroalcoolique en extérieur
  • Une activité physique régulière minimum: Il est connu que le sport stimule et maintient votre système immunitaire. La régularité est importante. Il vaut mieux faire 15 minutes tous les jours que 2heures tous les 15 jours…
  • La gestion de votre stress: plus vous avez peur, plus vous êtes à risque de développer la maladie. Il existe de nombreux moyens pour vous aider à retrouver un calme intérieur, à vous de choisir celui qui vous correspond le mieux (cohérence cardiaque, méditation, sophrologie, hypnose, respiration abdominale…)
  • Une bonne alimentation: il n’est plus à prouver maintenant qu’une alimentation équilibrée, de bonne qualité et en quantité raisonnable participe à renforcer votre système immunitaire. Les aliments crus et les épices doivent faire partie de vos menus quotidiens
  • Et enfin, les suppléments qui ont un rôle dans le fonctionnement de votre système immunitaire: le Zinc, la Vitamine D et la Vitamine C

prevention-covid-19-supplementation-vitamine-c-vitamine-d-zinc-complements-alimentaires-aliments-conseilles-dose-preventive-posologie-adulte-huiles-essentielles-sport-lavage-des-mains-homeopathie-naturopathie-allopathie-traitement-preventif-mesures-preventives-contre-le-covid-comment-faire-pour-eviter-le-covid

 

Nous allons détailler simplement dans cet article ces derniers suppléments.

Le Zinc

Qu’est-ce que le zinc?

Le Zinc est un oligo-élément (Zn) que l’on trouve partout dans l’organisme. Son taux dans le sang est faible et varie entre 12 et 16 micromol/L. Il intervient dans de nombreuses réactions physico-chimiques nécessaire au bon déroulement du fonctionnement de votre corps. Sans rentrer dans les détails, qui seraient trop compliqués, voici les domaines dans lesquels il intervient:

  • Il favorise les réactions enzymatiques qui permettent le métabolisme de protéines, de lipides et la synthèse de l’ADN. Cette dernière représente d’ailleurs peut-être son rôle le plus important. A l’heure actuelle, environ 2000 facteurs de transcription sont considérés comme étant zinc-dépendants
  • Il est nécessaire au maintien et à la stimulation de certaines hormones, comme la thymuline, fabriquée par le thymus ou encore l’insuline fabriquée par le pancréas (rôle dans le diabète)
  • C’est un anti-oxydant
  • Il entre dans le processus de synthèse de prostaglandines, qui jouent un rôle dans l’inflammation
  • Un taux normal de zinc permet un fonctionnement optimal de votre système immunitaire. Un sous-dosage ou un surdosage peut être délétère. Le zinc est un co-facteur important dans de nombreuses réactions enzymatiques mises en jeu dans l’immunité
  • Il est important pour la peau: en effet, un des traitements possible de l’acnée repose sur le zinc
  • Aurait un rôle au niveau de la fertilité et de la croissance

 

Son rôle dans l’immunité

De nombreuses études ont démontré l’impact et l’importance du zinc dans les fonctions immunitaires. L’EFSA (European Food Safety Authority ou Autorité Européenne de sécurité des aliments) admet qu’il y a une relation de cause à effet entre l’apport de zinc et la fonction immunitaire normale.

Le zinc agit par différents moyens directement ou indirectement sur les cellules responsables de l’immunité. Que ce soit l’immunité cellulaire (c’est-à-dire les cellules, comme les lymphocytes, macrophages…) ou l’immunité humorale (c’est-à-dire les anticorps), l’immunité spécifique (lymphocytes T et lymphocytes B) ou non (monocytes, macrophages, cellules NK et neutrophiles granulocytes), le zinc a une action à tous les niveaux.

Par ailleurs il est important de souligner que le zinc a une action bénéfique dans une certaine fourchette. Si vous avez un sous-dosage ou un surdosage en zinc, les effets seront au contraire, délétères. Il est donc important d’être dans la bonne fourchette et de ne pas dépasser les doses maximales recommandées. La dose recommandée par jour, en préventif, pour un adulte est de 15 mg.

Ses actions sur le système immunitaire:

  • Il augmente la réponse de défense immunitaire en favorisant la synthèse d’interféron gamma
  • Il permet la maturation des lymphocytes grâce à la stimulation et au maintien de la thymuline (hormone sécrétée par le thymus)
  • Chélaté par la calprotectine (protéine) en phase aigüe inflammatoire et infectieuse, il empêche la multiplication des bactéries et d’une levure bien connue, le Candida albicans
  • Rôle dans la phagocytose. La phagocytose, c’est lorsque les phagocytes (cellules de défenses de l’organisme comme les macrophages ou les granulocytes neutrophiles) captent et digèrent les agents microbiens néfastes (bactéries, virus, parasites). Le zinc a une action régulatrice directe dans la phase inflammatoire car il agit sur l’enzyme impliquée dans la phase de digestion des phagocytes (la Super Oxyde dismutase). Un déficit en zinc diminue la capacité de phagocytose et donc baisse la réponse immunitaire.
  • Diminution du rôle de destruction des cellules NK en cas de sous-dosage en zinc
  • Supplémenter en zinc permet une augmentation des lymphocytes T, des cellules NK et une élévation de la production d’interleukine-2. Cette dernière est une cytokine du sécrétée par les lymphocytes qui permet de déclencher une réponse immunitaire.

Le zinc est non seulement un facteur essentiel pour l’activité de nombreuses enzymes, mais il est aussi nécessaire pour le bon fonctionnement de certains médiateurs humoraux (thymuline, interleukine, interféron)

Où le trouver dans l’alimentation?

Voici les aliments dans lesquels vous pouvez trouver du zinc: huître, graine de pavot, de sésame ou de lin, cardamome en poudre, basilic séché, emmental, comté, parmesan, morbier, maroilles, noix du Brésil, flocon d’avoine, pain de seigle, pain au levain, cacao, foie de veau cuit, boeuf braisé ou bourguignon, steack haché, foie d’agneau cuit.

Il est recommandé de le prendre à distance des repas.

Par ailleurs, les personnes qui ont un régime particulier (comme les végétaliens par exemple) ou les personnes souffrant de malabsorption (maladies intestinales ou post chirurgie de l’obésité) peuvent avoir des carences en zinc.

La vitamine C

Qu’est-ce que c’est?

La vitamine C ou acide ascorbique est une vitamine qui intervient dans de nombreuses réactions biochimiques chez l’être humain.

  • C’est un cofacteur de nombreuses réactions enzymatiques qui interviennent notamment dans le mécanisme de l’inflammation, mais aussi dans la synthèses du collagène (peau, squelette), de l’adrénaline et de la noradrénaline.
  • Elle a un rôle anti-oxydant, participe la destruction de radicaux libres et à la régénération de la vitamine E.
  • Elle favorise l’absorption du fer au niveau intestinal

Son rôle dans l’immunité

Grâce à ses fonctions anti-oxydantes, la vitamine C diminuerait les conséquences de l’inflammation et stimule la phagocytose des agents infectieux par les neutrophiles.

La vitamine C stimule la croissance des lymphocytes en stimulant la synthèse de glutathion et augmente la réactivité des lypmhocytes.

Elle a un rôle d’immunomodulation en diminuant la production de cytokines pro-inflammatoires.

Où le trouver dans l’alimentation?

De nombreux aliments (fruits et légumes) contiennent de la vitamine C. Une alimentation saine et variée suffit normalement à apporter les besoins quotidiens en vitamine C.

Les besoins sont les suivants:

  • 110 mg par jour chez l’adulte
  • 130 mg par jour chez la femme enceinte ou en période d’allaitement
  • de 50 à 100 mg par jour chez l’enfant. La supplémentation dépendra de son âge.

Dans notre contexte actuel de Covid-19, la dose recommandée de vitamine C en prévention est de 500 mg 2 fois par jour pour un adulte.

Voici les aliments qui contiennent de la vitamine C:

supplementation-vitamine-c-dans-quel-aliments-trouver-la-vitamine-c-comment-se-supplementer-en-vitamine-c-aliments-riches-en-vitamine-c

La vitamine D

Qu’est-ce que c’est?

La vitamine D est une vitamine liposoluble qui est synthétisée au niveau de la peau par l’action des Ultra-violets sur le cholestérol. On la retrouve sous forme de vitamine D2, appelée aussi ergocalciférol chez les végétaux et sous forme de vitamine D3, cholécalciférol, chez les animaux. Il est aussi possible d’avoir un apport de vitamine D via l’alimentation, mais peu d’aliments en contiennent.

La vitamine D est active après deux hydroxylations, une au niveau du foie et une au niveau des reins: c’est la 1-25 dihydroxy-vitamine D ou calcitriol.

Elle a un rôle essentiel dans le métabolisme phopho-calcique, c’est-à-dire du phophore et du calcium. Ces derniers interviennent dans la minéralisation au niveau des os, du cartilage et aussi des dents. La vitamine D favorise l’absorption du calcium et du phosphore au niveau des intestins et contribue donc au bon maintien des concentrations optimales dans le sang du calcium et du phosphore.

Son rôle dans l’immunité

Au-delà de ce rôle au niveau phospho-calcique, la vitamine D joue un rôle au niveau immunitaire. En effet, elle est impliquée dans:

  • La différenciation, le métabolisme et les activités du système immunitaire
  • Elle possède également un effet immuno-modulateur
  • Et elle augmente aussi la production de substances antimicrobiennes

Où le trouver dans l’alimentation?

Peu d’aliments contiennent de la vitamine D, c’est pour cela qu’il est recommandé de prendre l’air aussi souvent que possible pour favoriser votre exposition aux UV, tout en limitant les expositions dangereuses, bien sûr….

On retrouve la vitamine D principalement dans des poissons, comme dans l’huile de foie de morue (le plus riche en vitamine D), le hareng fumé au naturel, la sardine grillée, le saumon cuit à la vapeur, le thon ou le maquereau.

La dose recommandée de vitamine D en prévention est d’environ 3000 UI par jour pour un adulte, à adapter selon votre dosage sanguin. Les enfants sont généralement supplémentés en vitamine D (ampoule d’Uvedose).

Conclusion

La prévention contre toute maladie infectieuse repose sur:

  • Des règles d’hygiène simples
  • Une bonne santé physique, sous-tendue par un bon système immunitaire, une alimentation équilibrée, diversifiée, de bonne qualité en quantité raisonnable et une activité physique régulière
  • Une bonne santé mentale en diminuant au maximum votre stress et vos peurs

Pour toute prise en charge préventive, consultez votre médecin traitant au besoin en cas de doute. Si vous faites partie des personnes à risques, en terme d’âge ou de comorbidités, consultez bien votre médecin traitant en premiers recours en cas de symptômes pouvant faire suspecter le Covid-19. En effet, une prise en charge précoce et adaptée diminuera le risque de complications ultérieures.

Mes expériences de vie et mes formations m’ont amené vers une prise en charge globale de l’humain, en soignant le plan physique, émotionnel, mental et spirituel. Médecin généraliste de formation, diplômée de médecine manuelle (ostéopathie) et de soins spirituels, je souhaite que vous ayez toutes les clés en main pour une vision globale de votre santé.
Posts created 29

À lire également

Tapez vos mots clés ci dessus pour lancer la recherche

Remonter en haut