vol-long-courrier-risque-de-phlebite-douleur-au-mollet-phlebite-thrombose-jambe-apres-un-grand-vol-en-avion-long-voyage-risque-caillot-dans-le-sang-pourquoi-phlebite-apres-voyage-embolie-pulmonaire-apres-long-vol-en-avion

Contention veineuse et Voyage: Risques et Précautions

La phlébite ou thrombose veineuse profonde (TVP) est une maladie qui peut mettre la vie en danger si elle n’est pas traitée. Prendre l’avion ou tout voyage prolongé peut augmenter votre risque de développer une TVP, mais ce risque de thrombose veineuse est faible pour la plupart des gens.

Malgré tout, il existe des mesures simples que vous pouvez prendre pour minimiser vos risques en fonction de vos antécédents médicaux. Connaître les signes et les symptômes de la TVP et de l’EP ainsi que prendre des mesures pour réduire vos risques sont les meilleurs moyens de voler en toute sécurité.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les risques de phlébite ou thrombose veineuse profonde (TVP) lors de voyages en avion…

Qu’est-ce qu’une thrombose veineuse profonde ?

La thrombose veineuse profonde (TVP) se définit par la formation d’un caillot de sang qui peut survenir dans le réseau veineux profond, généralement dans les membres inférieurs au niveau des jambes. Elle peut être particulièrement préoccupante car elle peut se compliquer. En effet, le caillot peut migrer jusqu’au niveau des poumons et entraîner ce que l’on appelle une embolie pulmonaire. Cette complication pulmonaire est la plus importante et la plus embêtante.

Quels sont les symptômes?

En cas de TVP, vous pouvez présenter les symptômes suivants:

  • Oedème du pied, de la cheville ou de la jambe, habituellement d’un seul côté
  • Douleur de crampe, qui commence typiquement dans le mollet
  • Douleur inexpliquée au pied ou à la cheville
  • Une thrombose dans les veines superficielles ou thrombose veineuse superficielle (TVS) peut être associée à une TVP. La TVS se manifeste par un petit cordon rougeâtre ou simplement une rougeur sur la peau longiligne, qui représente un trajet cutané inflammatoire. Toute TVS doit faire rechercher une TVP.

 

thrombose-veineuse-profonde-phlebite-douleur-au-mollet-apres-vol-avion-risque-embolie-pulmonaire-quels-sont-les-signes-de-la-phlebite-que-faire-si-on-a-une-douleur)-au-mollet-apres-un-voyage

 

Quelles sont les complications?

Le principal risque de la Thrombose Veineuse Profonde est la migration. En cas de migration du caillot, le caillot migre vers les poumons et est responsable d’une embolie pulmonaire (EP). En cas d’embolie pulmonaire, vous pouvez présenter les symptômes suivants:

  • Une douleur à la poitrine ou douleur thoracique
  • Une gêne respiratoire avec une respiration rapide
  • Un essoufflement
  • Des crachats de sang
  • Des vertiges
  • Une tachycardie, c’est-à-dire un rythme cardiaque rapide
  • Des sueurs

Les symptômes peuvent parfois apparaître quelques temps après le voyage, sachez-le.

Pourquoi développer une phlébite en voyage?

Différents facteurs peuvent expliquer cela:

  • S’asseoir pendant de longues périodes dans des sièges d’avion exigus avec les jambes pliées favorise la stase veineuse et limite la bonne circulation sanguine. Cette dernière est ralentie et cela augmente votre risque de TVP.
  • L’inactivité prolongée: le fait d’être immobile augmente ce risque
  • La position de vos jambes: ne croisez pas vos jambes, ça bloque d’autant plus la circulation veineuse
  • La sécheresse de l’air sec semblerait peut-être contribuer au risque.

Le risque de développer une TVP dépend:

  • De la durée du vol. En général, plus le vol est long, plus le risque est élevé. Les vols d’une durée de plus de huit heures sont considérés comme les plus dangereux.
  • De vos prédispositions personnelles: vous êtes plus à risque de thrombose dans l’avion si vous présentez l’un des  facteurs de risque suivants:

– si vous avez déjà eu dans le passé un antécédent de phlébite

– avoir plus de 50 ans

– avoir des veines qui ont été endommagées lors d’une blessure aux membres inférieurs ou tout autre traumatisme

– si vous avez eu une chirurgie récente ou une immobilisation  prolongée récente (alitement)

– surpoids (25<IMC<30) ou obésité (IMC >30)

– vous souffrez d’un trouble de la coagulation du sang

– avoir des antécédents familiaux de TVP

– prendre une contraception oestroprogestative

– prendre un traitement hormonal substitutif

– être enceinte ou avoir accouché au cours du dernier mois

– le tabagisme

– si vous êtes atteint d’un cancer

– Si vous avez une maladie thromboembolique en cours de traitement (TVP ou Embolie pulmonaire sous AVK par exemple ou un traitement par voie orale) et que vous devez prendre l’avion, demandez-bien à votre hématologue ou cardiologue si vous pouvez prendre l’avion.

 

comment-lutter-contre-la-mauvaise-circulation-des-jambes-les-differentes-classes-de-bas-de-contention-niveau-de-force-de-compression-bas-de-contention-force-1-force-2-force-3-force-4-niveau-de-compression

Quelles sont les précautions prendre?

  • S’asseoir côté couloir ou en première ligne pour augmenter l’espace pour les jambes
  • Éviter de croiser les jambes
  • Éviter de porter des vêtements serrés qui peuvent restreindre la circulation sanguine
  • Bien s’hydrater et éviter l’alcool avant et pendant le voyage
  • Utiliser des bas de compression
  • Bien continuer vos traitements anticoagulants si vous êtes sous traitement
  • Prendre un traitement anticoagulant si votre hématologue ou médecin traitant vous l’a recommandé selon vos facteurs de risque
  • Dégourdir vos jambes, c’est-à-dire se déplacer aussi souvent que possible en marchant dans les allées lorsque cela est permis
  • S’étirer les jambes et les pieds en position assise
  • Exercices musculaires: ceux-ci peuvent aider à maintenir la circulation sanguine dans les veines et à réduire le risque de caillots:
  1. Contractez les muscles du mollet (gastrocnémiens) 20 fois
  2. Tendez les jambes droit devant et fléchissez les chevilles. Tirez vers le haut et écartez vos orteils, puis poussez vers le bas et repliez vos orteils. Répétez l’opération 10 fois. Enlevez vos chaussures si nécessaire.
  3. S’il n’y a pas de place pour allonger vos jambes, commencez par poser vos pieds à plat sur le sol, puis poussez vers le bas et recourbez vos orteils tout en soulevant vos talons du sol. Puis, les talons au sol, soulevez et écartez les orteils. Répéter 10 fois.
  4. Exercez les muscles de vos cuisses en vous asseyant les pieds à plat sur le sol et en glissant vos pieds vers l’avant de quelques centimètres, puis en les faisant glisser vers l’arrière. Répéter 10 fois.

Quand consulter?

Si vous présentez l’un des symptômes cités plus haut, il est urgent de consulter votre médecin traitant pour une évaluation. La TVP et l’EP peuvent apparaître jusqu’à deux semaines après le voyage. En cas de suspicion de phlébite, votre médecin vous prescrira une Échographie-doppler pour confirmer le diagnostic. En cas de suspicion de complications pulmonaires, d’autres examens seront réalisés. Dans tous les cas, un traitement anticoagulant sera nécessaire ainsi que des bas de contention. La durée du traitement sera différente selon si c’est une TVP isolée ou une EP.

Conclusion

Les thromboses veineuses profondes sont un risque à connaître lors de voyages prolongés. Il est donc recommandé de mettre systématiquement des bas de contention (sauf contre-indication) et de consulter en cas de symptôme anormal lors de votre retour de voyage. Vous pouvez découvrir plus d’informations sur les bas de contention dans l’article « La contention veineuse: quel type de compression, pourquoi et comment l’utiliser? » que vous trouverez dans le blog.

Mes expériences de vie et mes formations m’ont amené vers une prise en charge globale de l’humain, en soignant le plan physique, émotionnel, mental et spirituel. Médecin généraliste de formation, diplômée de médecine manuelle (ostéopathie) et de soins spirituels, je souhaite que vous ayez toutes les clés en main pour une vision globale de votre santé.
Posts created 29

À lire également

Tapez vos mots clés ci dessus pour lancer la recherche

Remonter en haut