liste-aliments-pour-diabetiques-diabete-quoi-manger-le-soir-diabete-quoi-manger-le-matin-diabete-fruits-a-eviter-tableau-alimentaire-pour-diabetiques-quels-sont-les-aliments-conseilles-pour-les-diabetiques

Les Aliments Déconseillés pour le Diabète

Vous êtes diabétiques et vous avez du mal à savoir ce qui est autorisé pour vous et dans quelle mesure… Bon, voyons cela de plus prêt. Tout d’abord, vous n’êtes pas au régime! Il « suffit juste » de prendre de nouvelles habitudes qui deviendront votre norme. C’est parfois difficile lorsque vous êtes en société, entre amis ou en famille. Mais une fois la notion de contrainte levée et éliminée, il sera beaucoup plus facile d’accepter ce nouveau mode de vie. Vous trouverez des recommandations alimentaires dans l’article « Que faut-il manger lorsque l’on est diabétique? ». Aujourd’hui, nous allons détailler plus précisément les aliments déconseillés pour le diabète, à éliminer de votre frigo ou de vos placards pour éviter de faire flamber votre glycémie et d’augmenter votre risque cardiovasculaire. En effet, il est important de maintenir une glycémie dans les normes et une HBA1C inférieur à votre % cible pour limiter le risque de complications liées au diabète.

Bref rappel des complications du diabète

Ce récapitulatif rapide sera peut-être pour vous un moteur concernant votre changement d’alimentation. Plus vite vous prendrez conscience de cela, mieux vous vous porterez.

Voici les principales complications qui peuvent survenir à moyen et long terme si vous ne changez pas votre mode alimentaire:

  • Rétinopathie diabétique: atteinte de la rétine au niveau de l’oeil, responsable de la première cause de cécité en France
  • Néphropathie diabétique: atteinte des reins pouvant évoluer vers une insuffisance rénale
  • Neuropathie diabétique: atteinte des nerfs, aboutissant à une diminution de la sensibilité au niveau des jambes (c’est-à-dire que vous ressentez moins lorsque l’on touche la peau au niveau des jambes, que ce soit le toucher en lui-même, la chaleur ou la douleur)
  • Mal perforant plantaire: c’est une plaie sous le pied qui a du mal à guérir, qui s’ulcère, qui peut atteindre l’os. Plusieurs facteurs amènent à cet état: le fait de moins sentir sous les pieds (donc une petite plaie non vue qui traîne…), une vascularisation artérielle moins bonne, une cicatrisation plus lente et un risque majoré aux infections… C’est la raison pour laquelle il est INTERDIT de marcher pieds-nus pour les personnes diabétique!
  • Augmentation du risque cardiovasculaire avec augmentation du risque d’Accident vasculaire cérébral, d’infarctus, d’hypertension, d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs
  • Plus grande sensibilité aux infections

Sans rentrer dans les détails de ces complications, vous comprendrez de vous-même qu’il est nécessaire et vital d’avoir une alimentation équilibrée pour éviter tout cela tout en associant une activité physique. Cette dernière diminuera votre risque cardiovasculaire et favorise le développement immunitaire global en parallèle.

Règles de bases de l’alimentation équilibrée

Les apports quotidiens qui sont conseillés pour chacun d’entre vous dépendront non seulement de votre sexe, de votre âge et de la quantité d’activité physique que vous faites. Nous pourrons voir cela dans un prochain article si cela vous intéresse. Ceci étant, voici les idées générales à retenir:

  • Privilégiez les aliments à faible index glycémique (voir cet article sur le régime diabète) et bien répartir les apports de glucides tout au long de la journée
  • Diminuez les graisses tout en favorisant les graisses insaturées. Elles sont indispensables pour votre métabolisme. De plus, vous pouvez en ajouter avec un aliment à fort index glycémique pour baisser ce dernier
  • Ajoutez des fibres alimentaires, ce qui permet aussi de diminuer l’index glycémique
  • Apportez parfois des protéines en trouvant un juste équilibre pour ne pas trop en manger. Cela permet aussi de diminuer l’index glycémique
  • Evitez tout grignotage, adaptez vos apports en fonction de vos dépenses énergétiques (ajouter une collation si nécessaire, ayez toujours un peu de sucre sur vous en cas d’hypoglycémie.
  • Limitez le sel
  • Privilégiez le mode de cuisson vapeur

Voici une vidéo pour en savoir plus sur les glucides:

 

 

Vos objectifs en ayant une bonne alimentation sont:

  • Couvrir vos besoins énergétiques
  • Alléger votre poids
  • Diminuer votre risque cardiovasculaire
  • Limiter les complications
  • Contrôler votre glycémie et HBA1C

Vous pouvez télécharger ce tableau alimentaire pour diabétique afin de mettre en place un régime nutritionnel adapté

Aliments déconseillés pour le diabète

Afin d’éviter toute augmentation de votre risque cardiovasculaire et pour retarder au maximum les complications directement liée au diabète, voici les aliments déconseillés pour les patients diabétiques:

Les plats touts préparés

En effet, les plats tout préparés que vous trouvez dans le commerce sont totalement à l’opposé de ce dont vous avez besoin: trop de sucre, trop de gras et trop de sel. Ils sont définitivement à bannir. Non seulement vous prendrez du poids, mais ces plats augmentent votre taux de sucre dans le sang ainsi que le taux de graisses. Donc cuisinez vous-même en qualité et en quantité raisonnable en privilégiant des produits frais, bios, en intégrant des fruits et légumes crus dans chaque repas, et en privilégiant le mode de cuisson vapeur. Par ailleurs, le repas du soir doit être léger et laissez 3 heures d’intervalles avant d’aller vous coucher. Le mode de vie actuel ne permet pas toujours de cuisiner comme on le souhaiterais, alors trouvez d’autres astuces: cuisinez à l’avance le week-end, conservez sous-vide…

Les aliments à index glycémique élevé

Après avoir vu les aliments à index glycémique (IG) léger et modéré, voici les aliments à index glycémique haut à éviter d’une manière générale pour une personne diabétique ou à consommer avec d’autres aliments en quantité modérée.

Mais encore une fois, tout est relatif, car lorsque vous associez certains de ces aliments à d’autres catégories d’aliments, vous baissez votre index glycémique global. Donc votre IG final dépendra non seulement de tout ce que vous mangez, mais aussi de votre physiologie interne, de votre temps de repas, du mode de cuisson de l’aliment, de son degré de maturité, de sa nature (broyé, mouliné ou non)……

Par ailleurs, il est important de noter qu’un aliment ayant un index glycémique faible ne contient pas forcément les éléments nutritifs indispensables pour vous. Parfois certains aliments à index glycémique haut sont indispensables car riches en vitamines, minéraux, composés phytochimiques….

Donc apportez une alimentation variée en ajoutant parfois des aliments à IG haut en faible quantité que vous couplez à des protéines, fibres ou graisses indispensables pour faire baisser l’IG tout en vous apportant les éléments nutritionnels nécessaires à votre bon fonctionnement.

 

Catégorie d'alimentAlimentIndex Glycémique IG
Pain/Céréales/Farine/FéculentsPomme de terre au four/Pomme de terre frite95
Farine de riz/Fécule de pomme de terre95
Pain blanc/Baguette90
Pomme de terre en flocon (purée instantanée)/Riz collant90
Pain de mie/Pain hamburger/Pop corn sans sucre85
Riz à cuisson rapide (précuit)/Riz au lait sucré/Riz soufflé/Galette de riz/Corn flakes, flocons de maïs85
Farine de blé blanche/Maizena/Tapioca85
Pomme de terre en purée/Lasagnes80
Pâtes fraîches75
Pain azyme sans farine intégrale/Pain de riz/Croissant/Biscottes/Brioche70
Polenta/Farine de maÏs/Semoule de maïs/Pomme de terre cuite à l'eau ou vapeur/Raviolis/Risotto/Riz blanc standard/Gnocchi/Mil/Millet70
Muesli avec sucre et miel/Pain au lait/Pain au chocolat/Pain de seigle65
Nouilles chinoises/Vermicelle de riz65
Porridge/Bouillie flocon d'avoine/Riz de Camargue/Riz long, parfumé/Semoule/Couscous/Farine complète60
Légumes/FruitsNavet cuit/Carottes cuites/Cèleri rave cuit/Panais/85
Litchi dénoyautés appertisés80
Pastèque/Potiron/Courges/Rutabaga75
Dattes/Banane plantain cuite70
Raisins secs/Ananas en boîte/Betterave cuite/Abricot au sirop/Banane bien mûre/Tamarin65
Chataîgne/Marrons/Melon/Figues séchées60
LégumineusesFèves cuites80
Sirop de maïs115
Bière110
Sirop de blé/Sirop de glucose/Sirop de riz/Glucose100
Amidons modifiés100
Lait de riz85
Arrow root85
Confiserie/Bonbons80
Donuts/Gaufre au sucre/Blini75
Barres chocolatées/Biscuit70
Tacos70
Chips70
Biscuits salés70
Sucre roux, sucre blanc, complet, intégral70
Sorbet sucré/Confiture/Gelée65
Jus de canne à sucre/Sodas/Sirop d'érable65
AutresPizza60
Miel60
Poudre chocolatée sucrée60

 

 

La charcuterie

La charcuterie très grasse et très salée est fortement déconseillée si vous êtes diabétique, comme le saucisson par exemple. Par contre, vous pouvez manger en quantité raisonnable du jambon blanc et de la volaille, qui vous apporteront des protéines.

Les gâteaux

Inutile de vous dire que les patisseries sont vivement déconseillées également. Si vous avez une petite exception à faire, remplacez quand vous le pouvez le sucre blanc par de la purée de fruits.

Les sodas et alcool

Les sodas sont très riche en sucre et sont donc à bannir de vos placards en cas de diabète. Ils sont déjà vivement déconseillés en temps normal, mais pour une personne diabétique c’est encore plus recommandé de ne pas en boire. Vous êtes sûr d’avoir un taux de glycémie élevé.

Concernant l’alcool, il vous apportera des calories grâce au taux de sucre et d’alcool qu’il contient. La quantité de sucres dans dans un verre de vin dépendra du type de vin. Par exemple, dans un verre de 10 cl de vin, vous aurez 0,2 g de sucre si c’est un vin rouge, 0,6 g pour un vin blanc sec, 2,5 g pour un vin rosé et 5,9 g pour un vin blanc doux. Donc plus vous buvez du vin blanc doux, plus vos apports en sucre sont importants.

Ceci étant, l’information majeure à connaître avec la consommation d’alcool lorsque l’on est diabétique, c’est qu’il peut entraîner des hypoglycémies. Donc voici les conseils à suivre lorsque vous consommez occasionnellement de l’alcool si vous êtes diabétique:

  • Buvez l’alcool lentement pendant que vous mangez, donc au milieu du repas
  • Mangez des aliments à index glycémique moyen ou élevé pour contre-balancer une hypoglycémie ultérieure
  • Ne buvez pas avec l’estomac vide
  • Evitez de boire de l’alcool avant ou juste après un exercice physique
  • Faites un dextro après votre repas pour surveiller régulièrement au cas où une hypoglycémie apparaisse
  • Ayez toujours une petite collation sur vous pour pouvoir vous resucrer après un repas alcoolisé
  • En fonction de votre consommation, vous pouvez prendre une petite collation juste avant d’aller vous coucher pour éviter une hypoglycémie nocturne

Retenez que c’est la consommation excessive d’alcool qui sera délétère à tout niveau. Mais une consommation faible aura peu d’impact sur votre glycémie et pourra vous apporter des éléments phytochimiques nécessaires à votre organisme (essentiellement pour le vin rouge).

 

 

Le fromage

Les fromages en général contiennent peu de glucides. Mais par contre, ils contiennent des matières grasses, qui vont donc augmenter le risque cardiovasculaire, ce qui à éviter chez une personne diabétique, car le diabète est déjà un facteur de risque cardiovasculaire à lui seul. De plus, le fromage contient aussi souvent du sodium, donc du sel, ce qui est aussi à éviter dans ce même contexte cardiovasculaire.

Il est donc recommandé pour les diabétiques de manger des fromages réduits en matières grasses. Ces derniers contiennent moins de 20% de matières grasses et vous pourrez piocher parmi la Ricotta, la Mozarella, le Gouda ou tout autre fromage dont l’étiquette affiche moins de 20% de matières grasses.

Comment mieux manger lorsque l’on est diabétique?

Manger moins

Tout d’abord, en Occident, il faut se rendre à l’évidence: nous mangeons trop. Nos apports dépassent largement nos besoins, surtout dans notre société actuelle de plus en plus sédentaire, assise devant un ordinateur toute la journée. Donc un des premiers remèdes, ce sera simplement de manger moins. En appliquant simplement cette première mesure, vous allez déjà baisser votre glycémie. D’autant plus que les glucides sont apportés en trop grande quantité dans notre alimentation de base.

Ceci est d’ailleurs très bien expliqué par Normand Mousseau dans son livre « Comment j’ai vaincu le diabète sans médicaments ». La quantité fait partie des règles d’or pour se débarrasser du diabète…

Moins de glucides

Nos apports en glucides, que ce soit les féculents du repas principal ou les sucreries en dessert, sont apportées en bien trop grande quantité. En occident, les apports en gâteaux, patisserie, biscuits, friandises, barres sucrées, sodas, chips, biscuits salés… représentent presque 20% de nos apports. C’est énorme!

Tout commence déjà au supermarché: si vous n’en n’achetez pas, il n’y en a pas à la maison. Mais ce n’est pas suffisant, vous le savez bien… Tout continue dans votre chemin d’acception de votre nouveau mode de vie alimentaire. Fonctionner avec la frustration ne marche pas, n’a jamais marché et ne marchera pas. La privation ne sera pas le moyen qui vous permettra de réussir de manière durable. Faites une transition progressive tout en vous autorisant parfois quelques exceptions, que vous gérez au mieux en associant des aliments permettant de faire baisser votre IG. Il est vital pour vous d’associer la notion de plaisir dans votre nouvelle alimentation pour que ce soit pérenne. Donc ôtez-vous toute pression et allégez votre poids tranquillement en ayant un mental positif.

Une bonne gestion de vos apports

Donc non seulement vous allez apportez moins à votre organisme (juste ce dont il a besoin), mais en plus vous allez adapter vos apports en fonction de tout ce que vous allez mangez ou boire et de votre activité de la journée.

Sélectionnez les meilleurs associations

L’index glycémique est une bonne boussole pour vous orienter en fonction des aliments à privilégier ou à éviter, mais il est important d’avoir une alimentation variée pour couvrir tous les apports nécessaires en vitamines, minéraux et composés phytochimiques. Mais ne soyez pas strict avec cet IG, car il varie beaucoup en fonction de l’aliment, des associations avec des fibres, ou protéines ou graisses ainsi que du mode de cuisson. Donc il sera difficile pour vous de rester très précis là-dessus. Faites vos essais, couplez différents aliments, mesurez votre glycémie après et validez ou non ces associations.

Adaptez vos apports en fonction de votre consommation d’alcool

Vu précédemment, il est important d’adapter et d’être vigilant notamment au risque d’hypoglycémie qui peut survenir dans un deuxième temps après votre consommation d’alcool. Donc apprenez à reconnaître vos sensations d’hypoglycémie et à réagir dans ce cas. Il est donc utile d’avoir une petite collation sur vous dans ces moments là.

Adaptez vos apports en fonction de votre activité physique

Si vous prévoyez de faire du sport, adaptez toujours vos apports. Evitez de faire du sport estomac vide et prévoyez toujours une collation sur vous au cas où.

Par ailleurs, il existe des programmes d’Education Thérapeutique (ETP: Education Thérapeutique du Patient) pour vous apprendre à vous patient diabétique comment gérer au mieux vos apports alimentaires entre autre…

 

 

Conclusion

Vous allez adopter petit à petit un nouveau mode de vie alimentaire. Ces nouvelles habitudes deviendront automatiques et vous allez connaître progressivement les aliments à éviter et ceux à consommer de préférence, sous quel mode et avec quels autres ingrédients pour garder toujours du plaisir à manger malgré votre maladie. Le plaisir est essentiel pour votre bien-être et votre moral!

 

 

 

 

 

Mes expériences de vie et mes formations m’ont amené vers une prise en charge globale de l’humain, en soignant le plan physique, émotionnel, mental et spirituel. Médecin généraliste de formation, diplômée de médecine manuelle (ostéopathie) et de soins spirituels, je souhaite que vous ayez toutes les clés en main pour une vision globale de votre santé.
Posts created 29

À lire également

Tapez vos mots clés ci dessus pour lancer la recherche

Remonter en haut